Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Récréation.

par chroniquesterriennes.over-blog.com 2 Septembre 2011, 21:09

Le retour 

 

Semaine de reprise...Je croyais que le soleil allait m'abandonner et que d'un pas trainant j'irais œuvrer pour gagner quelques euros bien mérités.

 

Or, le soleil m'a suivi, moi qui venait du sud où nous avions lié amitié, le soleil et moi.

 

Nous nous étions quittés attristés, jurant de nous retrouver l'année suivante, pour un bel été plein de promesses.

 

Sans doute, suis-je un ami de bonne compagnie et que cet astre là, ne pouvait pas se passer de moi, humble étoile filante.

 

Je n'allais pas refuser sa présence, alors je l'ai remercié et j'ai envoyé d'en bas, un clin d'œil complice.

 

Me voici, donc, pauvre terrien, emporté par les vagues humaines qui se déversent dans la grande ville.

 

Train, métro, rues et enfin une arrivée triomphale au travail où l'on m'attend avec impatience car je suis un garçon joviale et fort sympathique.

 

Il existe à mon égard, une dévotion qui me touche beaucoup, on me salue poliment et avec respect, un demi-Dieu en quelque sorte.

 

Sur mon passage, des secrétaires dévouées me lancent des pétales de roses.

 

« Je vous en prie n'en faites pas trop ».

 

Mon bureau m'attend, vaste, lumineux et avec sa pile de dossiers en cours.

 

Je m'affale sur mon fauteuil, je regarde la pile de dossiers qui touche le plafond.

 

Je craque une allumette et brûle tout ce papier qui ne sert à rien.

 

Je souffle sur les cendres et voilà plus l'ombre d'un travail.

 

Ma charmante secrétaire m'apporte mon café, 100% arabica des hauts plateaux.

 

« Sans sucre » dis-je, moi qui suis un esthète du café.

 

Alors que je sirote mon doux nectar, arrive mon délicieux Directeur.

J'ai les pieds sur le bureau, le regard perdu admirant le somptueux ballet de mouches qui tutoient le plafond,.

 

Il me jette un œil courroucé mais se rendant compte qu'il n'y a plus le moindre dossier sur mon bureau, il fond en larmes d'admiration.

 

C'est l'heure d'aller manger, je marche sur les pétales de roses...

 

Après m'être sustenté , je reviens dans mon antre..Je fais la sieste, éventé par ma dévouée employée..

 

La journée passe ainsi, confortable puis la semaine.....Le soleil est encore là et moi pas totalement las.

 

Ricardo SANTIAGO le 02 septembre 2011

 

Protégé Copyright © 2011 Ricardo SANTIAGO

 

 

 

Haut de page