Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Sans faute...

par chroniquesterriennes.over-blog.com 8 Juin 2012, 21:05

 

Sans faute, je me dis, sans faute, ne pas faire de fautes..Mon Dieu, des gens, qui sait, vont me lire. Alors, je suis vigilant, pas d'erreurs.

 

Vendredi, J'ai grand mal à sortir de mon sommeil, je suis sur un nuage, le ciel me transmet sa peine, la journée commence mal.

 

Je fais des bulles, le nez plongé dans mon bol de Ricoré. Je balance mon pyjama et je me douche. Axe sur un corps de statut grec. Des fois je me dis que je suis trop beau et que ce n'est pas juste pour les autres.

 

Je prends le train, toutes les filles se retournent sur moi, les hommes médisent, c'est dur d'être un sexe symbole. J'ai les poches pleines de numéros de téléphone. Quelle fille choisir ?

 

Dans le métro, c'est l'émeute, je suis submergé, poursuivi par des milliers de jeunes donzelles. Je n'en puis plus. J'arrive à les semer. Au boulot, c'est la hola, dès que j'apparais. Comme un Seigneur, on me baise les mains, les pieds, un idole.

 

J'arrive dans mon bureau, des chinoises s'affairent, je ne peux même pas bosser, les autres le font pour moi. Refuser serait les vexer.

 

Je vais sur les champs Élysées, je mets des lunettes pour ne pas être reconnu, je respire le parfum des fleurs qui se déhanchent.

 

Je suis heureux, je suis en vie, j'ai des amis, je ne suis jamais seul...Jamais...

 

J'ai les bras en croix, je regarde le plafond, je rêve, je rêve de copains, d'amies...Le silence est lourd, le téléphone ne sonne pas, on ne frappe pas à la porte, je suis seul..

 

Je me suis fait un film, on dirait, je répète mille fois les mêmes gestes, dans le train, on m'ignore, dans le métro, je ne suis personne, au travail on ne me voit pas, voyez je ne suis rien.

 

Un jour j'ai décidé de dormir pour toujours, de rester dans mes chimères...Alors j'ai pris des somnifères.

 

Dans mon nouvel univers, je suis aimé, adulé mais c'est un monde d'où on ne revient pas...

 

Ricardo SANTIAGO le 08 mai 2012

commentaires

Haut de page