Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Tenue de soirée

par chroniquesterriennes.over-blog.com 28 Avril 2011, 06:24

 

Après une dure journée de labeur (l'argent, le labeur et la crémière), après avoir pris une douche (comme dans les pubs, corps sculpté de muscles en béton armé), après un frugale repas (frites saupoudrées de Ricoré), j'allume mon écran télé (3D, écran plat, aussi grand qu'un stade de pied, euh de foot)....TF1, informations.....C'est une belle journée, ce soir pas de psychopathe massacrant famille, chiens, chats, taupes et voisins...

 

On ne parle guère plus de chômage, depuis quelques temps les chômeurs sont comme les baleines en voie de disparition.

 

La violence dans les banlieues a fait place à une paix des braves où les dealers distribuent des bonbons aux enfants, mais des bonbons à quoi ?

 

Je n'entends pas ou si peu, les hommes politiques en même temps, je les préfère silencieux que trop loquaces à raconter des vacuités qui me font pleurer et élaborer des projets incertains.

 

La vie est belle et on va assister à un mariage Princier...Images sur des hystériques la bave aux lèvres qui s'extasient devant le jeune couple, on se croirait dans un conte de fée...

 

Donc tout va bien et même la météo nous dispense d'un temps magnifique, c'est presque du Oui oui, tellement c'est beau et j'ai envie de me coller sur la tête un bonnet ridicule avec un grelot...

 

On frappe à la porte, c'est ma voisine et son mari avenant comme une glacière, ils m'apportent une bouteille de vin parce que j'ai coupé trois branches de laurier qui leur faisaient de l'ombre. Ils me prennent dans les bras comme les télétubbies , on chiale, on ouvre la bouteille,on s 'enivre sous les regards affligés des lauriers qui ont échappé au massacre..

 

Mes voisins repartent en titubant, je me jette sur ma banquette en vachette retournée (comment fait-on pour retourner une vachette ?) et je zappe devant mon écran télé entre émissions crétines et tape à l'oeil, variétés affligeantes, séries allemandes mal doublées et mal jouées, films vus et revus un million de fois....Quelle soirée !

 

De nouveau quelqu'un qui frappe à ma porte en chêne véritable, j'ouvre, la tête dans le cirage, et apparaît une blonde que j'avais croisé dans le train, aux formes généreuses, tenue d'été, jupe courte, poitrine provocante , bref on est pas là pour rigoler.

 

Elle me dit que je suis très beau (ce qui est vrai, elle m'apprend rien), qu'elle désire me faire l'amour (classique c'est pas la première) et que je dois être un amant formidable (ah ! Je te jure, enfoncer à ce point des portes ouvertes)...

 

Etant d'une nature généreuse, je ne refuse pas ses avances et nous voilà parti pour la dernière partie de soirée sur Canal plus ou les chaines de la TNT, vous savez ces films chabada des années 80 avec un zeste d'érotisme, une musique sirupeuse à vous carier les dents et des nanas éthérées et généralement nues accompagnées de beaux mâles dont la seule activité et de s'offrir à elles (ce qui n'est pas, convenons-en la pire des activités..).

 

 

Soudain, un cri...C'est Choupette mon cochon d'Inde qui réclame son endive, mince, c'était un rêve et je m'étais endormi...Point de fille blonde, en face mes voisins continuent à m'invectiver en me menaçant d'un procès si je coupe pas mes lauriers, je suis revenu dans la vraie vie...

 

Je touche ma tête, même pas de bonnet à grelot, je suis pas chez Oui oui mais bien dans la réalité..

 

Ricardo SANTIAGO le 28 avril 2011

commentaires

Haut de page