Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Un plan d'enfer

par chroniquesterriennes.over-blog.com 23 Juin 2012, 21:46

5324917158_e847c467ef.jpg

 

O miroir qui est le plus beau ? Je tâte mes joues élastiques, je fais la moue..Faites la moue pas la guerre. Je me dois d'être exemplaire, j'ai un rendez-vous galant. Je me parfume, je repasse ma chemise, mon pantalon, ça ne fait pas un pli.

 

Je me lave les dents avec un dentifrice mentholé, une explosion de fraîcheur envahit ma bouche.

 

Je gomine ma chevelure abondante et souple...Me voilà fin prêt. Je m'envole vers la créature que j'ai séduit et qui condescend à m'accorder un tête à tête, voir plus si affinités..Ai-je oublié mes préservatifs ? Je fouille dans les poches de mon veston..Mes Mannix sont là, les extra larges, ils sont presque invisibles mais d'une robustesse sans faille.

 

Oh, j'imagine ce que vous pensez, que je suis bien présomptueux. Ne croyez pas cela mais sait-on jamais, mon charme est si efficace.

 

Dans le métro, les gens..Les filles me regardent, je sens le désir qui les habite mais ce soir je n'ai qu'une cible et je ne peux pas me permettre d'en viser plusieurs à la fois au risque de tout rater.

 

Métro Châtelet les halles, la foule, bigarrée. Elle m'attend, sensuelle dans une robe dessinant des formes prometteuses.

 

On se fait la bise, c'est un bon début, on va au restaurant, un petit train nous passe au-dessus de la tête, des rails parcourent l'endroit.

 

Ses yeux brillent, on passe du coq à l'âne, elle veut prendre un cocktail...Va pour le cocktail, machinalement, je commence à aligner les chiffres de l'addition. Je souris...Je bois, j'ai pas l'habitude, je suis déphasé mais pas elle.

 

On commence à manger, elle veut du vin californien, tilt ! Fait la caisse enregistreuse. Bla bla bla...je ne l'écoute même pas, j'ai des idées salasses dans la tête, j'essaie cependant de ne rien montrer. On boit plus qu'on ne mange et j'ai la tête qui tourne. Visiblement j'ai l'air de lui plaire.

 

Finalement je ne regarde pas l'addition, je ferme les yeux et je paie.

 

Mon côté démon échafaude mille plans stratégiques pour accéder au Nirvana. Il est tard, elle veut entrer chez elle, je l'accompagne en taxi, mon compte en banque vire au rouge.

 

Le taxi s'éloigne, je suis devant sa porte, je lui lance mon regard de braise, je suis ivre mort et j'ai l'haleine qui sent la piquette, elle s'approche pose ses lèvres sur les miennes.

 

Elle me prend la main (alouette) et m'entraine dans son immeuble.

 

La soirée s'annonce brulante....

 

Le jour écarte la nuit, je suis dans son lit..Elle n'a pas l'air contente et je ne me souviens plus pourquoi. Elle me fait comprendre que je dois partir. Je lui offre un pauvre sourire. Je sais...Il ne s'est rien passé, je me suis effondré comme une souche assommé par l'alcool.

 

Je pars la queue entre les jambes, si je puis dire....Décidément dans la vie rien n'est jamais acquis.

 

Ricardo SANTIAGO le 23 juin 2012

 

.

 

 

 

3624294407_b49afd4114.jpg

commentaires

Haut de page