Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LE GRAND VDE

par chroniquesterriennes.over-blog.com 30 Juin 2017, 07:58

LE GRAND VDE

Sous tes pieds la terre tremble, ton cerveau est en surchauffe.

Le Paradis ? La légende prétend que c'est plus haut.

Il prie à genoux devant un Christ supplicié et quelques angelots goguenards.

La misère, c'est tellement amusant quand elle ne nous atteint pas.

Notre homme est un Robinson Crusoe des temps modernes sur son île de désolation.

Allo ! Allo ! À l'eau ! Lorsqu'il est vain de s'acharner à remonter à la surface.

Ses enfants ? Trop occupés à grandir, drapés dans la fureur de leur existence.

Compagnons ! Compagnons ! Tendez-lui la main, il s'enfonce dans les sables émouvants.

L'adversité fait fuir ses amis.

Sa Déesse ? La maison est vide, la penderie habillée de toiles d'araignées.

L'abandon l'accompagne dans son ultime périple.

En équilibre sur le fil de sa douleur, il n'aspire qu'à une chute sans fin.

L'été le nargue, les fleurs dansent poussées par un vent coquin.

Le soleil resplendit dans son domaine, uniformément bleu.

saute-t-il ? Ne saute-t-il pas ? La mort se régale.

La voix de sa mère raisonne, elle lui dit : " Se suicider est un affront fait à Dieu, c'est lui jeter ta vie en plein visage ".

Ses bras battent l'air, s'envoler comme un oiseau libéré de ses chaînes.

Le portable vibre, la modernité l'empêche de s'échapper.

" Je t'aime "

Qu'il est magnifique ce mot qui l'attache à la vie !

Est-ce aime, est-ce ? SMS ?!

La corniche s'éloigne, il a, finalement, tant à faire et tellement de gens à choyer.

Dans la rue, son ombre s'étend puis disparaît, nul ne saura jamais cette envie soudaine qu'il eut d'épouser les ténèbres.

Texte Protégé Copyright © 2017 Ricardo SANTIAGO

commentaires

Haut de page