Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE ES RICARDO 153

par chroniquesterriennes.over-blog.com 24 Mai 2019, 15:38

LES CHRONIQUES DE ES RICARDO 153

Sa femme est enceinte, il l'a branchée sur la chaîne stéréo, au moins elle est utile à quelque chose.

Ce soir, c'est super, il y a le PSG à la télé.

Il caresse son gros ventre de buveur de bière, enfile son pantalon troué.

Les gamins courent dans le pavillon en ruine, un, deux, trois, quatre, cinq....

Avec l'alien que couve sa moitié, il va pouvoir composer une équipe de pied ballon.

Direction le cimetière où il travaille sans temps mort.

Il creuse sa tombe chaque jour, épais comme un cochon, elle se doit d'être profonde.

Avec ses potes de travail, ils causent ballon, au café, évidemment.

La journée passe, grand défilé de cercueils.

Il a hâte de débrancher son épouse de la sono pour qu'elle puisse préparer un bon repas bien copieux.

La vie, c'est simple comme un coup de pelle.

Sur une dernière plaisanterie huileuse, beurrée, dirais-je, il quitte ses camarades.

Il eructe, lâche quelques caisses discrètement au nez et à la barbe de quelques malheureux voyageurs dans le métro.

À la maison, il est accueilli comme une rock star par sa dizaine de nains dégénérés.

Il débranche maman qui lui baise la main avant de préparer un cassoulet.

Il est 21H, les stars du PSG, silhouettes affûtée, arrivent sur le terrain.

Papa a mis le maillot de son équipe préférée.

Il brandit son petit drapeau, sourit béatement découvrant sa rangée de dents pourries mais jolies.

Bientôt les élections européennes.

Il va voter Narine le Paon.

Un héros du quotidien charmant sur tout rapport.

Ricardo Santiago le 24 mai 2019

commentaires

Haut de page