Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 133

par chroniquesterriennes.over-blog.com 2 Mai 2019, 11:05

LES CHRONIQUES DE RICARDO 133

Ce matin, mon voisin dégarni, mais sémillant, lustre à genoux ses jantes.

Image radieuse d'un homme qui vénère son automobile, chacun choisit ses idoles.

Les miennes sont pour la plupart trépassées.

Impossibles à astiquer, nettoyer, palper, vénérer de près, offrir un baiser.

Tristesse ennemie.

Mon Jojo d'amour, bye ! bye !

Les portes du pénitencier bientôt vont se refermer sur ta geôle qui sent le renfermé.

Adieu Sim ! Séducteur de Claudette, piètre chanteur, piètre comique, piètre à l'église.

Au revoir Edith Piaf, oiseau malingre en noir et blanc, chanteuse de bastringue aux vertus lacrymales indiscutables.

Que de nuits à écouter ta voie sans issue.

Laurel et Radis, toi le gros et lui le petit.

Kiri le Clown, Kiki la grenouille, Casimir, Capitaine Flam, mes zéros adorés.

Alors pour calmer ma peine, je me rabats sur des nains connus.

Des lilliputiens, des microbes médiocres et télévisuels.

Quelques présentateurs barbus au costard bien taillé (par moi ou par d'autres).

Quelques histrions ânonnant des dialogues ineptes dans des séries propres à favoriser le transit intestinal.

Je m'accroche, Babydoll !

À ces idoles !

Bonheur éphémère et conique troupier, tel un vent de novembre jouant avec les feuilles mortes et les jupes des femmes.

Ricardo Santiago le 02 mai 2019

commentaires

Haut de page