Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

LES CHRONIQUES DE RICARDO 152

par chroniquesterriennes.over-blog.com 23 Mai 2019, 15:42

LES CHRONIQUES DE RICARDO 152

Champagne !

Nous sommes assis sur un strapontin, sur la tête de ta mer qu'on voit danser le long des golfes clairs.

Mon séant si admiré posé, calé n'a pas été recalé.

Je fais la nique à tous les naufragés du train, debout.

Jean-Jacques ! Me susurre une voix malicieuse.

Mais...

Qui va comprendre mon humour ?
Mes références ?
Les Chantals peut-être... et encore...
Goya, lui, aurait compris, mais il est mort depuis longtemps et il préférait la peinture.

Bref ! Je pourrais tomber dans le texte chabada, c'est facile.

Un homme, une flemme, vingt glands déjà !

Violons, mouchoirs, papier-toilette.

Point d'errances bancales ce jour, sur des amours frelatées qui font marrer les compulsifs du like.

Point de lamentations sur un monde en décomposition.

Maman chanteur, papa flambeur, pleure pas maman douceur.

Mon histoire...

Mon père passait la serpillère avec sa salopette, puis il s'en allait couper du bois, whapppdoowaaa !

Notre maison était posée au sommet d'une colline sur laquelle parfois nous allions siffler.

Maman faisait de bons petits plats, souriante avec ses dents de jument.

Mes sœurs passaient leur temps à jouer dans la prairie loin des pédophiles.

Hélas, impossible de ne pas tomber dans la mélasse.

Maman était adultère, elle avait une liaison avec Nounours.

Papa l'a découvert et les a trucidés tous les deux à la hache.

Il a été pendu pour son forfait.

Autorisés à garder la hache, nous étions cependant orphelins.

Heureusement nous trouvâmes une lampe merveilleuse.

Nous la frottâmes et apparut un bon génie.

Nous lui demandâmes de nous rendre notre famille et que maman soit une vierge.

Résultat ? Elle est bonne soeur et nous, nous n'existons plus.

Tu parles d'une histoire con !!!

Ricardo Santiago le 23 mai 2019

commentaires

Haut de page