Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MA VIE 138 (Imaginée)

par chroniquesterriennes.over-blog.com 23 Septembre 2018, 15:46

MA VIE 138 (Imaginée)

Il pleut, beaucoup, à la folie !

Après mon anniversaire (le 25 Mars) le temps s'est déréglé.

Ah ! Ah ! Ah ! Tant pis pour ceux qui sont nés le 26, 27 ou 28 Mars, ça leur apprendra.

Nous (moi et moi) avons vu le jour dans une étable entre des veaux ( ça ne manque pas ), des vaches ( elles sont, hélas, légion ) et des poules, femmes de mauvaises vies.

Je n'avais pas de père mais une mère qui avait des reflets d'argent et tout plein d'amis chevelus qui venaient me baiser les pieds.

Nous grandîmes et avions cette propension étrange à réaliser des miracles, très tôt.

Grâce à quelques pouvoirs, nous redonnions des jambes aux culs-de-jatte, des bras aux manchots sous l'admiration de papa pingouin qui ne s'ennuyait plus sur la banquise.

Nous ouvrîmes sur Paris, un cabinet des miracles.

J'engrangeais un blé fou pour nourrir ma maman et me permettre quelques fantaisies.

L'achat d'églises, notamment, lieux de culte, que je décorais selon mes goûts.

Même si, nous n'étions pas séduits par les histoires de culte !

Certes, par coquetterie, elles étaient un peu vouées à ma gloire mais ouvertes à tous, par générosité.

Malgré les jalousies, mes affaires prospéraient.

Prospère youpe ! La ! boum ! Reste incontestablement le Roi du pain d'épices.

Nous nous mariâmes à Marie-Madeleine, qui nous faisait de délicieux gâteaux.

Aujourd'hui, ma maman se porte bien rue des Saint-Pères...Je la bichonne.

Quant à mon papa , mon petit doigt bavard me dit, que dans quelques années, je le retrouverai.

Pas nécessairement les bras en croix.

Plutôt levés vers le ciel.

Car malgré tout, ce géniteur invisible me manque terriblement.

Texte Protégé Copyright © 2018 Ricardo SANTIAGO

commentaires

Haut de page