Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

MA VIE 89 ( Ça me dit Dimanche )

par chroniquesterriennes.over-blog.com 22 Juillet 2018, 08:01

MA VIE 89 ( Ça me dit Dimanche )

Je saute de mon lit !

Tel l'élastique Bruce Lee...

Lee quoi ?

Mon somptueux pavillon est situé au milieu de la vaste campagne de Seine et Marne.

Là, où se balancent dans les champs, des blés qui se perdent à l'infini où se dressent dans les forêts, des marronniers centenaires et des chênes majestueux.

Des fougères surgissent au détour des sentiers .

La mousse par endroits m'offre un tapis confortable où me reposer lors de marches interminables.

Aux abords des routes de gentils coquelicots pourpres me saluent.

Respirons ! Un ! Deux !

Les oiseaux m'accueillent ce matin par leurs composions séraphiques.

Première étape, le petit déjeuner, deux cuillères à soupe de Ricoré dans du lait bien chaud, quatre sucres et quelques croissants pour agrémenter l'incomparable nectar.

Ma tenue est composée d'un unique caleçon à fleurs.

C'est ainsi que je me promène aux premières lueurs du jour.

Défilé, j'expose mes muscles, sculptés par un artiste de renommé, moi-même, dans la sueur et l'abnégation des salles de gym.

Les amies rencontrées lors d'une soirée bien arrosée, surgissent de partout et de nulle part.

Elles ont les cheveux défaits et le teint un peu blême, j'en compte une dizaine, la moisson a été bonne...

Elles n'aiment pas la Ricoré....

Décidément, nous ne sommes pas du même monde.

Telle une meute de sauterelles, elles envahissent mon pré carré.

Elles papotent, rigolent et me voient à peine.

C'est vexant après tous les efforts que j'ai accomplis pour les combler.

Prétentieux ?

Non...Pragmatique.

Les demoiselles débordent dans la cuisine et aux toilettes où elles font la queue ( hum ?! Serait-ce le terme approprié ? )

Dans la salle de bain, crêpage de chignons.

Je compte les coups en sirotant ma précieuse décoction.

Toc ! Toc !

Mes yeux s'écarquillent...J'avais oublié celles qui avaient campé dans le jardin.

Suis-je un surhomme ?

Une aspirine, je balance des coups de coude pour avoir un peu de place.

La moutarde me monte au nez...

La maison a retrouvé son calme...

J'ai chassé la meute.

Pas aisé...Mes maitresses pleuraient un peu
en s'éloignant.

Il faut parfois, cependant, rester ferme !

J'ai prétendu pour les amadouer que c'était la période des soldes.

Les filles sont sensibles à ce type d'arguments.

Tranquille....

La collection de l'intégrale de Louis la brocante m'attend sur une étagère.

Louis est sourd.

Louis dort.

Louis fine.

Louis et elle.

Louis Encore....

Je ris, pleure devant Louis.

Ensuite, promenade dans les bois pendant que le Louis n'y est pas..

Retour, dîner, digestion, lavage des dents, douche et avant de rejoindre Morphée, visionnage d'un dernier épisode de mon héros.

Louis sauve des bébés phoques, dégainant son gros calibre pour abattre froidement les braconniers....

Puis, Louis est piqué par une araignée radioactive et se transforme en Spiderlouis....

Décidément, où les scénaristes de cette série ( j'ai rétréci les mômes ), vont chercher tout ça ?

Avant de fermer mes yeux, prière au petit Jésus.

Allez ! À Demain !!!

Texte Protégé Copyright © 2018 Ricardo SANTIAGO

commentaires

Haut de page