Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mardi

par chroniquesterriennes.over-blog.com 28 Février 2012, 05:37

Mardi, Je suis assis face à elle, je plonge dans ses yeux, j’y vois les chemins escarpés d’un passé qui s’éteint peu à peu, flamme fragile. Je suis un...

Lundi

par chroniquesterriennes.over-blog.com 26 Février 2012, 17:58

L'UN DIT LUNDI, L'AUTRE NE DIT RIEN Lundi Sept heures du matin, le réveil me jette à la face son bip bip infernal, je dois me lever. Comme tous les lundis,...

Dimanche

par chroniquesterriennes.over-blog.com 26 Février 2012, 15:53

DIMANCHE Dimanche, je sors de mon sommeil, il fait beau…La campagne est paisible mais nul oiseau ne chante. Je prends la pose avec mon beau pyjama à rayures...

La journée

par chroniquesterriennes.over-blog.com 24 Février 2012, 22:16

L’eau de la rivière a nettoyé les plaies d’hier et le vent a chassé les souillures du passé. Le soleil a séché mes yeux et m’a emmené vers d’autres lieux...

Les punaises

par chroniquesterriennes.over-blog.com 23 Février 2012, 21:12

Les punaises s’introduisent chez vous avec des airs innocents, des sourires discrets, des allures effacées. Elles rampent, vous entourent d’une affection...

Le plus joli des cadeaux

par chroniquesterriennes.over-blog.com 19 Février 2012, 11:18

Je vais visiter tes paysages, je ne serai pas vraiment sage. J’ai laissé mes problèmes, je n’aborde qu’un seul thème. Ouvre-moi la porte, loin de la cohorte....

La dernière aventure

par chroniquesterriennes.over-blog.com 19 Février 2012, 09:01

Il a perdu son emploi et a acquis une grande capacité à glandouiller toute la journée. Son courage est parti sur d’autres terres et sa oisiveté a pris...

Suranné

par chroniquesterriennes.over-blog.com 18 Février 2012, 21:40

Où est la douce époque de l’amant dans le placard quand inopinément arrivait le mari trompé et courroucé ? Le temps perdu des baisers sur la main de belles...

C'est leste...

par chroniquesterriennes.over-blog.com 17 Février 2012, 06:31

On croise de fiers navires et nous faméliques on rame comme des ânes sur nos embarcations, coquilles de noix fragiles. On nous toise, cigare au bec, les...

Haut de page