Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

" PAUL " EMPLOI

par chroniquesterriennes.over-blog.com 27 Novembre 2017, 21:32

Ca y est ! J'ai rejoint la grande famille des chômeurs, faisant la queue au guichet, mine abattue, tout comme mes compagnons d'infortune. Pauvre bonhomme, marqué au fer rouge de la honte, misérable objet obsolète ! La conseillère qui me reçoit est gracieuse et souriante, contrairement à l'idée que je m'étais faite d'être en face d'un vieux tableau grincheux. Je brosse les grandes lignes de ma carrière professionnelle. Écoute superficielle puis la demoiselle dégaine le fonctionnement du Pôle Emploi et me jette la peau de banane des fameuses 2 propositions raisonnables. Si tu refuses la première, le vent du boulet frôle tes oreilles. Si tu n'acceptes pas la seconde, tu te retrouves à faire la manche. Les abysses m'effraient, alors me taper la Manche. Je me hasarde à lui demander, " Mais convenable c'est Quoi ? Mon appartement est à Paris, ma famille aussi,vous m'envoyez aux îles Kerguelen, est-ce déraisonnable si je refuse d'y aller ? ". Pour seule réponse, ses yeux s'accrochent au plafond comme si Dieu pouvait lui répondre. La première proposition raisonnable me tombe rapidement dessus. Agent de sécurité et nettoyeur dans le 93. On me fournit, un treillis à la Gi. Joe, un fusils à pompe ( oui, à pompes funèbres ) et je dégomme le dealer qui se profile. " Eh ! Dis l'heure ! " " Oh ! Dis leur " Et si par inadvertance j'occis un pauvre pakistanais qui distribue gentiment des publicités pour un Marabout ? Réflexe stupide, pensant que ce type voulait me vendre un sachet de coke ! Décidément ce poste ne me convient pas. Refus ! Avant que ne tombe le second couperet, frénésie de recherches de boulots, marathon pour me sauver ! Le portable vibre, mon coeur s'emballe ( oui ! pour cent balles, t'as toujours rien ), ma tension grimpe, des perles de sueur glissent sur mon front, est-ce acceptable ? Aujourd'hui, contre une barre métallique, je me trémousse aux sons de musiques tonitruantes ou sirupeuses. Des femmes hystériques me collent des billets dans mon slip moulant. Gogo boy, c'est mon métier, avec un Bac plus cinq, finalement, je m'en sors pas si mal ! Texte protégé Copyright © 2017 Ricardo SANTIAGO

commentaires

Haut de page