Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TOUT BLANC

par chroniquesterriennes.over-blog.com 7 Février 2018, 19:48

TOUT BLANC

Mais comment fait-elle ?

La grande Dame trempe sa plume dans son encrier et délie de jolis textes avec des virgules bien placées, des points et des majuscules, là où il faut.

Pour agrémenter ses oeuvres d’art, elle pioche de magnifiques photos sur la toile.

Evidemment, ses admirateurs attendent, trépignant, leur dose de littérature quotidienne.

Et moi ?

Bien….Ricardo, doit parvenir à ce degré de perfection littéraire.

Je me creuse le citron, concentration, respiration et c’est parti !

« Texte fort, texte faible, choisis ton camp camarade ! «

Mardi….Il neige, des gros flocons tout blancs, tous blancs..

Ils dansent, tournoient, rejoignent leurs copains invariablement tous ronds, pour faire des tas gelés.

Je sors dans mon jardin en caleçon chatoyant et charentaises pour tâter cet immense manteau immaculé.

Brrrrr…

Prestement, retour dans mon doux foyer..

Ce matin, un chasse neige a tué un latin..

Je prends la prose….

Pas d’idées….Je sirote un café serré.

La caféine va, peut-être, m'inspirer.

Je dépose mon cerveau sur mon bureau, pour l’aérer…

Il est rose, brillant….Conclusion ?

Je suis brillant ! Eclatant ! Eblouissant !

Bigre !

Tac ! Tac ! « MON « intelligence est prestement replacée dans sa boîte .

« Ah ! Ah ! Grande Dame, nous allons combattre avec nos plumes, l’encre sera notre sang «

Mon regard affûté se promène sur l’environnement, à l’extérieur..

Tout blanc ! Tous derrière et lui devant.

Puis, il se pose sur des cahiers d’écoliers..qui dormaient dans un recoin sombre.

Sombre héros !

Fatalitas !!!!

Je m’embourbe, brusquement, dans les marais de la mélancolie.

Mon âme est happée vers cet abysse..

Des pas d’enfants résonnent, des rires fusent , cacophonie rassurante des jours heureux (?).

Le pommier est en fleurs, l’herbe grasse court sans fin dans le jardin.

Le ciel est dominé par cet astre jaune, brûlant, qui colore nos peau.

Allo ! Manan bobo !

Lorsque, je me saisis d’un de ces cahiers poussiéreux, les yeux me piquent, dehors, c’est l’hiver…

Pas grave, je relève mes manches…

Même pas peur !

Courageux, je surmonte..

A l’extérieur, mes mains ont façonné un bonhomme de neige.

C’est mon confident, mon copain….

Le coeur plus léger, l’avenir parait s’illuminer…

Quant aux vieux papiers, objets cassés, jouets fatigués, autant les oublier..

Texte protégé Copyright © 2018 Ricardo SANTIAGO

commentaires

Haut de page