Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

EN QUELQUES MOTS

par chroniquesterriennes.over-blog.com 26 Février 2017, 16:01

Tu as laissé notre amour dépérir, lui tournant le dos, t'éloignant, taciturne, sèchement.

Cette passion est restée là, elle s'est flétrie comme une fleur balayée par un hiver trop rude.

Point de remords, ton cœur asséché n'a jamais eu d'empathie pour s'apitoyer !

Stupidement, j’espérais que tu reviennes, peignant mon existence des couleurs de l'espoir.

Mais, tu étais retournée dans ton enfer où peu à peu, tu t’éteignais !

Le temps a cicatrisé les plaies de mon âme meurtrie.

Un rivage plus accueillant me fit jeter aux orties, nos souvenirs fanés.

Ton image n'était plus aussi ravissante.

Tu m'effrayais, désormais !

Morte vivante, tu avais, décidément, moins d'attraits.

Aujourd’hui, je me gausse de cette farce que fut notre relation et de la photo sinistre qu’elle me renvoie.

Texte Protégé Copyright © 2017 Ricardo SANTIAGO

EN QUELQUES MOTS

commentaires

Haut de page