Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lundi, je pleure dans mon lit

par chroniquesterriennes.over-blog.com 19 Juillet 2015, 11:17

Merci de m'adresser ce sourire, un peu forcé, je n'en demande pas tant

Quand on me reçoit ainsi, qu'on ferme la porte, qu'on plisse des yeux, c'est pas bon signe

Les décisions de l'Olympe, je ne les connais pas, je ne suis qu'un pion sur l'échiquier

Et, on se garde bien de m'en dévoiler ne serait-ce qu'un bout

Ce matin dans la rue, j'ai croisé des pauvres dans des cartons

Samedi, d'autres, sous des tentes sur les bords de la seine

On se dit que la vie est belle quand on dort entre quatre murs

Mais malgré tout, malgré ce confort, l'édifice peut s'écrouler d'un coup

Un séisme et nous sommes hébétés devant des ruines

On me scrute, j'ai la sensation d'être une souris qu'un prédateur va dévorer

L'utilisation d'un ton doucereux ne me rassure guère plus

Où vais-je ? Dans quel état gère ?

Je garde un peu de mon humour, voyez-vous

On m'expose donc la situation, un coup de massue sur le citron, pour débuter en beauté

Puis on me réconforte, on compatit après tout les échecs sont traumatisants

Il faut, nonobstant, aller de l'avant, c'est à dire dehors, le plus loin possible

C'est la vie, à un moment même si vous êtes une vedette, le plus fort, le meilleur, on ne veut plus voir votre tête

Trop de rides, de cheveux blancs, d'embonpoint, d'intelligence, qui sait ?

On reste courtois en vous montrant la sortie et on vous indique une nouvelle voie à emprunter

Et sinon ? Oui. Si on s'accroche comme un naufragé sur son radeau ballotté par des vents menaçants ?

Guère probable qu'on soit là pour vous sauver.

Bien, je m'arme de mon baluchon et je vogue vers de nouvelles aventures

En évitant quelques requins et en priant le Seigneur

Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

Lundi, je pleure dans mon lit

commentaires

Haut de page