Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La revanche du B D M

par chroniquesterriennes.over-blog.com 24 Septembre 2015, 06:14

Je prie (verbe PRIER du premier groupe), je pris (verbe PRENDRE du troisième groupe), je m'entraine pour un nouveau concours. Je jauge mes connaissances, je regarde la télé, les gens s’expriment si bien, les présentateurs sont si beaux et les émissions respirent tant l’intelligence.

Mon cerveau est saturé, mes neurones en pleine expansion.

Je relis goulument la valise en carton d’une chanteuse oubliée et portugaise, ce qui n’a aucun rapport.

Je tourne les pages de GALA, CLOSER, SCOOP et toutes ces revues glacées, où on s’interroge sur qui couche avec qui.

J’écoute les conversations dans le train en mettant des ronds dans des carrés, ça vole à haute altitude, on dirait du Baudelaire mais plus surement du Zola.

Je surfe parfois sur le (pas) NET, je vais sur FB où je déverse mes états d’âme dont nul ne se préoccupe mais c’est une bonne thérapie pour évacuer ses tracas. J’écris sur ma page des bouts de phrases banales « Aujourd’hui, j’ai marché (encore) du pied gauche sur une déjection canine, du temps de Jacques Chirac, notre ancien Maire de Paris, on en trouvait moins (des crottes) ». Souvent un ami FB que j’ai sorti de sa torpeur balance un « like », dès que je m’en aperçois, je saute de joie.

Au travail, je suis heureux, nos hommes politiques qui sont quand même doués, ont décidé de revenir en arrière : Construire des usines, ne plus automatiser les chaines de montage et remettre sur le quai, ou plus sûrement à l’entrée du métro des types comme moi qui font, de nouveau, des trous dans les titres de transport. 5000 trous dans la journée, c’est un métier complètement idiot mais je ne suis pas stressé. Cependant, je souhaite évoluer d’où ma préparation au concours de déboucheur de bouteilles à l’Elysée. On dit qu’une fois entré au Saint Siège, c’est le Graal. On y sort les pieds devant. Travail assuré à vie, terminé la crainte du chômage, on mange comme des gorets. A la maison, mes 17 enfants courent dans tous les sens, arrachent le papier mural qui datait de 1970 (des fleurs orange sur fond vert pelouse). Parfois un peu sur les nerfs, je hurle, ma femme qui est dépressive et passe sa journée à s’arracher les cheveux, ne m’aide guère.

Je n’ai pas un centime en poche, pour nourrir ces nains hargneux, je dérobe au CARREFOUR du coin des chips. J’OPTIMISME !!!!!

Protégé Copyright © 2015 Ricardo SANTIAGO

La revanche du B D M

commentaires

Haut de page