Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

LA OÙ TU ES...

par chroniquesterriennes.over-blog.com 28 Janvier 2017, 21:27

Je longe cette onde impénétrable.

Libéré des chaines qui m'entravaient, te rejoignant mon aimée !

Ces quelques années, sans toi, furent un interminable tourment.

Ton rire, tes caresses, tes baisers, m'obsédaient. 

Sur mon atoll de désolation, petit à petit, je m'éteignais.

Le dévouement des miens n'a guère atténué l'abattement qui me dévorait.

Dans notre maison devenue inhospitalière, nul  endroit pour me réchauffer.

Tu t'es assoupie, un soir,  pour ne plus  revenir.

Poupée de chiffon inerte, paumée  dans les limbes.

Combien de larmes versées en vain ?

Ma divine , déjà, tu étais loin.

Ton parfum flottait  dans l'air, constamment.

J'étais devenu un vieux Monsieur qui n'avait plus que ses souvenirs.

L'écriture soulageait ma langueur.

Mes mots dessinaient des draps agités, le chant de nos ébats envolés. 

Fable de ces jours heureux où nous étions deux.

Aujourd'hui,  mon visage se reflète sur le tapis d'eau.

Vaporeux,  voguant vers ce tunnel lumineux où  tu m'attends.

Tes yeux si grands  m'attirent comme des aimants

Ici, pour l'éternité,  nous serons amants


Protégé Copyright © 2017 Ricardo SANTIAGO

LA OÙ TU ES...

commentaires

Haut de page